Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : le blog crocus
  • : chercheuse de trésors
  • Contact

Bienvenue

outils webmaster
compteur

vous êtes le: FreeCompteur.comème curieux

Recherche

31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 11:01
Dans cette petite île accrochée au bord du plateau continental , surplombant les fonds abyssaux de l'Océan Indien, vit sans doute l'un des vertébrés le plus vieux au monde ESMERALDA: une tortue des Seychelles .

Son espèce, Dipsochelys elephantina ,est originaire  de l'île D'Aldabra dans l'Océan Indien.
c'est une espèce protégée.

Esmeralda comme ne l'indique pas son nom est en fait un mâle qui aurait ....226 ans au compteur!

DSCN3143.JPG



























il faut en effet plus de 20 ans avant de reconnaître parfaitement un mâle d'une femelle (une histoire  subtile de bombement de carapace notamment).

Esmeralda a un diplôme reconnaissant sa longévité , diplôme attribué par un zoolgiste anglais de The zoological society of London:Mr David M J Spratt, venu spécialement pour "quantifier" le phénomène Esmeralda.

" Pour son 217 ème anniversaire, Esmeralda a été pesé et mesuré par David M J Spratt of the zoological society of London.
Les résultats sont les suivants:
longueur:1.27 mètres
largeur:90 cm
hauteur:67 cm
sangle:2.54 mètres
circonférence du cou:39 cm
poids: au dessus de 363 kg (son poids excède la capacité  de la balance)

Esmeralda n'est pas la seule tortue sur Bird Island ; une bonne dizaine se baladent  en toute liberté sur l'île avec même des velléités de promenade sur la piste d'atterrissage!!!

voilà notamment Sam grand ami de notre bungalow  nourri aux restes de fruits de nos repas:

DSCN3046-copie-1.JPG
























Les tortues des Seychelles bien qu'impressionnantes sont des animaux placides , sans agressivité aucune.
Le seul problème qui peut "peser" c'est leur masse surtout si vous laisser trainer vos orteils sur leur passage!

Une petite astuce que nous avons apprise sur l'île: grattez leur une de leurs pattes arrières et vous aurez la surprise de les voir se mettre en extension sur leur 4 pattes !
un bon truc pour libérer vos orteils emprisonnés!
Partager cet article
Repost0
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 15:46
helicopter-view.jpg
 
Que dire de Bird ?
Je crois que les mots m’ont manqué pendant bien  plus d’une heure après mon arrivée…je n’en revenais pas , j’étais estomaquée !
 
Bird Island, petite île coralienne des seychelles, m’est apparue en premier à bord du petit avion qui nous y amenait…un confetti au milieu de l’eau turquoise !
Aucune terre à l’horizon à 360 °…
Au nord à quelques milliers de kilomètres, l’Inde ;au Sud, Mahé à plus d’une demi-heure d’avion.
Un confetti tout plat verdoyant , bordée de blanc, flottant sur un lagon mouchetée de taches bleues marines et turquoises…
Deux grosse taches noires qui louvoyaient dans cette eau limpide…des raies sans doute !j’appris plus tard que c’était des raies Manta …la vision éphémère d’un rêve d’enfant !
Je commençais à comprendre que je n’allais pas ressortir indemne de ce voyage…
 
Atterrissage sur une piste de « gazon » parsemée de crabes…et vous voila sur l’île des oiseaux !
En effet , dès le premier pas , vous vous rendez compte que vous n’êtes pas sur une île comme les autres…vous êtes un invité des oiseaux.
Ils sont là par milliers , par terre , sur les arbres, au dessus de votre tête…ils ne bougent pas à votre approche…vous êtes chez eux et vous êtes tolérés !
 
Août , c’est la période de couvaison…L’île devient une immense nursery…Il y a la préparation des nids avec le transport incessant d’un tas de matériaux (algues, herbes, branches ,écorce…) qui a tout moment peuvent échapper aux propriétaires et tomber au petit bonheur la chance !
Il y a les nids qui font crouler les arbres tant la quantité est incroyable…il y a ceux par terre…dans les troncs d’arbres , entre deux pierres…DSCN3144.JPG
Et bien sûr il y a les poussins…sur les arbres , par terre , dans le sable , sur votre passage, sous votre douche de dehors…
Le matin un œuf est devant votre porte , le lendemain , le poussin est là attendant son premier repas de friture fraîche.
 
Nous avons comptés nous novices,15 espèces d’oiseaux différentes…il doit y en avoir sûrement plus sur cette petite île de moins d’un Km² où plus de deux millions d’oiseaux essayent de s’y reproduire !!
 PICT0017.JPG
Cette population incroyable est impressionnante à voir au niveau de la colonie de sternes fuligineuses au nord de L’île…

Dailymotion blogged video
colonie de sternes fuligineuses à Bird Island seychelles
Vidéo envoyée par crocusse


une envolée d’oiseaux à votre entrée sur leur territoire  et vous trouvez à vos pieds , œufs et poussins abandonnés …DSCN3223-copie-1.JPGenfin c’est vite dit car vous n’avez qu’à lever vos yeux et à quelques centimètres , quelques dizaines de parents attentifs  vous surveillent en planant au dessus de votre tête …PICT0024.JPG
Bon courage à ceux qui ont attrapé une phobie des oiseaux en regardant le film d’Hitchcock !!!
 
Pour nous , en tout cas , cela a été un émerveillement et une impression de communion avec la nature , un peu comme si l’Homme arrivait à se faire accepter sans crainte des autres êtres vivants…
Sur toutes les autres îles des Seychelles , je n’avais pu m’approcher des oiseaux qu’à plus de 30 mètres, ici je frôlais le 30 cm !!
Paille en queue :(Phaethon lepturus ) l’emblème des seychelles, un magnifique oiseau blanc possédant au niveau de la queue une très longue plume…DSCN3363.JPG
Noodi brun (grand et à bec grêle) (Anous stolidus et Anous tenuirostris ) qui communiquent en se saluant de quelques flexions de la tête à la japonaise !
DSCN3101.JPG
Fairy stern  ou gygis blanche(Gygis alba)…l’emblème de la compagnie Air seychelles…
DSCN3086.JPGun oiseau extraordinaire par sa blancheur , le bleu acier de son bec effilé et surtout pour sa reproduction : il dépose son œuf sur une branche , au mieux à la jonction de deux branches , sans nid !Si l’œuf à la chance de rester en équilibre malgré les alizées , le poussin sera à la même enseigne…un pro de l’équilibre !DSCN3344.JPG
Sternes fuligineuses (Sterna Fuscata): la plus grosse colonie sur l’île au moment de la reproduction.
Frégates :(Fregata minor ) les voiliers des airs…un immense oiseau qui passe son temps à piquer le poisson aux autres (D’où leur nom !)…ballets aériens garanti !
Fou à pieds rouges (Sula sula  )
Tournepierre à collier(Arenaria interpres )
Sterne huppée (Sterna bergii)(très rare sur l’île) : toujours 3 ou 4 toujours au même endroit, sur la plage au sud ouest de l’île près de la piste d’atterrissage,
 serein , souimangas (le colibri seychellois), tourterelles coco , martin etc …
 
Bird est réellement l’île aux oiseaux…même la nuit leurs cris ne cessent , un moyen sans doute d’éloigner d’éventuels prédateurs…
Le sommeil est bien dur à trouver la première nuit…les nuits suivantes , je me suis surprise à me réveiller au moment où ils s’arrêtaient de crier !!!!
 
Bird : l’île aux oiseaux mais pas seulement…A suivre…
Partager cet article
Repost0
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 19:23
 
 
Connaissez vous les Seychelles ?
Oui ! comment ? par une photo ?
Celle-ci ?
  DSCN2383-copie-1.JPG



























Alors vous connaissez une des plus belles plages des Seychelles se situant sur l’île de La Digue.
Cette plage est Anse Source D’Argent dans le sud-ouest de l’île.
 
Mais La Digue ce n’est pas seulement ce paysage de carte postale.
5km de long sur 3 de large…voilà la taille du paradis sur Terre !
Terre d’exilés de l’île Bourbon (La Réunion) qui furent prisonniers mais aussi les premiers colons .
Île dépourvue d’aéroport même s’il y a un petit héliport, ici c’est le règne du vélo et des chars à bœuf.

 
DSCN2320-copie-1.JPGQuelques voitures commencent à circuler…dommage !
2000 habitants… 
On y accède donc principalement par bateau et l’arrivée au petit port de La passe annonce la couleur : dépaysement et tranquillité !
Un conseil : louez un vélo et allez à la découverte de cette île aux paysages fabuleux aux noms très hétéroclites : anse fourmis, anse patate, anse banane , anse coco, anse sévère…
Armez vous d’eau et de tonus car quelquefois les pentes sont impressionnantes mais toutes faisables !
Ma pupuce de 9 ans a réussi à toutes les faire alors que des touristes aux muscles saillants les montaient à pied en poussant leur vélo !
 
Il faudra bien sûr faire La Plage, vous savez celle de la carte postale : Anse Source d’Argent.
Une plage idéale pour le snorkelling…
Le quoi ?
Le snorkelling (j’ai eu beau coup de mal à le prononcer ce mot :snorklingueuh !) en bon français la plongée avec masque , tuba et palmes !
Un aquarium à portée de main dans une eau très calme même en marée haute.
Pour le snorkelling l’idéal est bien sûr la marée basse qui permet une vision plus claire et moins de courant surtout dans les passes qui peuvent être fortement agitées !
A ce sujet , attention toutes les plages des Seychelles ne sont pas praticables pour la baignade , de forts courants peuvent les affecter et les rendre très dangereuses : elles sont signalées à chaque fois sur le bord de mer !
 
Bon revenons à cette plage idyllique de Source d’argent désignée même comme la plus belle plage de la planète (c’est pour dire !)
Pour y accéder vous avez deux possibilités :
- A partir de l’héliport vous suivez la plage vers le sud mais ceci n’est faisable qu’à marée basse (pensez au retour qui pourrait être à marée haute !!)
- Ou en passant par une propriété privée « Union Estate » où il vous en coûtera quelques euros pour le droit de passage mais en prime vous pourrez visiter la propriété en toute liberté : fabrique de coprah , moulin à huile de coprah, plantation de vanille,DSCN2430.JPG boutique où vous pourrez acheter de la vanille fraiche (j’ai pas trouvé mieux ailleurs en qualité-prix), 


































le vieux cimetière où se trouvent quelques premiers colons (à voir pour le côté très  « thriller »), DSCN2346.JPG
















un parc de tortues géantes d’Aldabra, maisons créoles de bois et de palmes (dont une servie de décor  à un des films d’Emanuelle)…
Puis vous arriverez à un petit restaurant (pas eu le temps de le tester et puis trop de touristes…ce qui me faire fuir au triple galop !!!)
Vous laisserez votre vélo là , en tas comme tout le monde car la suite du chemin est interdite aux 2 roues !
 
Mais quel chemin ! ouah !!!
Un chemin de sable blanc dans une forêt d’une vert rutilant  avec des blocs de granites gigantesques en équilibre autour et au-dessus de votre tête !
PHENOMENAL !
Je ne pense pas avoir assez de vocabulaire pour expliquer ce paysage…je laisse la place aux photos !


DSCN2558-copie-1.JPG
 
 

DSCN2365-copie-1.JPG 
DSCN2395.JPG


DSCN2396.JPGUn conseil allez le plus au sud sur la plage, vous serez tranquille…la plupart des touristes ne font pas le 1/3 du parcours( ???!!!moi çà me sidère d’être venu de si loin et de s’arrêter au premier chaos granitique venu !) , seuls quelques photographes viendront prendre « votre » bloc de granite où vous avez élu domicile !
Maintenant allongez votre serviette, chaussez masque et tuba et bonne plongée !
 
   
Un autre endroit que nous avons testé pour le snorkelling sur La Digue est Anse sévère à marée basse !
C’est sans doute là que j’ai vu le plus de poissons surtout au niveau d’une passe battue par les courants qui nous a laissé émerveillés mais aussi épuisés au bout de 15 mn trimballés par le  va et vient des vagues !
A marée haute cette plage se transforme en terrain de jeux pour les enfants avec ses grosses vagues déferlantes.
 
Et la côté Est me direz vous !
Par le nord , elle est praticable en vélo même s’il faut négocier des passages de dérapages dans le sable et des côtes mémorables (déraillement des chaines de vélos trop trop usées !)
Là vous contemplerez des anses sauvages , quelques hotels au design très créoles et peu de possibilités de baignades car cette côte est battue par de forts courants.
 
Vous pouvez aussi traversez l’île en vélo en partant de La PASSE par la route de la Retraite pour arriver à Grande Anse.
Zyeutez au passage la forêt et cette étonnante maison que nous avons gratifié du nom de « hantée » qui évoque l’arrivée des premiers colons sur l’île !DSCN2511-copie-1.JPG
 



























Grand Anse c’est le GRAND spectacle sauvage de la mer (pas de baignade !!!)

 
DSCN2512-copie-1.JPGContinuez le chemin de randonnée vers petite anse et Anse Coco vous ne serez pas déçus !
Baissez vous , vous voyez cette petite pierre grisâtre , toute légère ?
C’est une pierre ponce, une roche volcanique.
Non ! vous n’êtes pas sur une île volcanique  mais bien sûr une île granitique.
Mais d’où viennent ces pierres ponces qui jonchent le sable blanc ?
Des îles indonésiennes à plusieurs milliers de kilomètres de là amenées par les forts courants de l’Océan Indien.
J’aurais l’occasion d’expliquer que ce n’est pas la seule chose que partagent les Seychelles avec les îles indonésiennes.
  
Dans cette visite de la Digue , vous pouvez aussi vous arrêtez à la réserve du Paradise Flycatcher : un oiseau du paradis endémique de l’île appelé en français : la Veuve à cause sans doute de sa parure toute noire !
SeychellesParadise-Flycatcher-GGSS-.jpg
Nous avons tenté son approche mais à part un Butbul (merle) et un serein rougeoyant qui nous ont suivi tout le temps de notre périple dans la forêt , nous n’avons pas eu la chance de croiser cet oiseau très rare.DSCN2502.JPG
 
La Digue peut être aussi le départ pour des excursions à la journée sur les îles et îlots des alentours Félicité,, Grande Sœur, Marianne…
Un petit point info est présent à La Passe. 
  
On ne repart pas de La Digue sans un pincement au cœur…et sans se promettre d’y revenir !
Partager cet article
Repost0