Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : le blog crocus
  • : chercheuse de trésors
  • Contact

Bienvenue

outils webmaster
compteur

vous êtes le: FreeCompteur.comème curieux

Recherche

19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 21:40

Préparation de spécifique de Mr Helvétius pour guerrir toutes sortes d'hemoragies de l'un et de l'autre sexe

Prenés deus onces d'alun de roche , du plus beau mettés le en poudre et le faites fondre dans une écuelle d'argent alors vous y ajouterés une demi once de sang de dragon pulvérisé et le mélerés bien.

Et voilà!

une seule expression :SANG DE DRAGON!

 

 

 

Et vous croyez être tombée sur le grimoire de Merlin l'enchanteur ou le cousin français d'Harry Potter (ppfff c'est parce que vous êtes un moldu que vous n'y croyez pas!)

En 1730 comment pouvait-on s'approvisionner en sang de dragon?

 

 

 

 

 

Sceptique...un brin!

 j'avais à faire à un livre de remèdes très appparenté à l'alchimie mélangés certe avec des recettes de cuisine...mais un livre de magie???j'avais du mal à y croire!

et me voilà partie à la recherche du sang de dragon!

LE SANG DU DRAGON. C'est chez les Chymistes vulgaires, la teinture d'antimoine.

  je ne sais si l'auteur de ce livre était un chimiste "vulgaire"

 mais cet antimoine est fortement toxique!

 

Notez que ce nom d'antimoine a une histoire ou disons plutôt une légende:

L'origine du mot antimoine viendrait dit-on, d'une circonstance assez singulière. Basile Valentin qui, le premier, sut extraire le métal pur de son sulfure et le proclama, sous le nom de Lion oriental, comme un remède à tous maux, ayant vu des porcs acquérir un embonpoint extraordinaire pour avoir mangé le résidu d?une de ses opérations sur l'antimoine, crut que ce métal pourrait rétablir la santé des moines de son monastère, exténués par les jeûnes et les mortifications. L'administration de ce nouveau remède fut fatale à ces bons religieux, qui périrent en grand nombre. De là vint le nom d'antimoine

 

J'oriente donc mes recherches vers une explication moins toxique ...sachant que le remède  a pour but l'arrêt d'hémorragie et non leur déclenchement.

et je découvre cela:

Le sang-dragon est connu depuis l'Antiquité. Les Grecs, les Romains et les Arabes l'utilisaient comme teinture ainsi que pour ses propriétés médicinales et il a été décrit par Dioscoride et d'autres auteurs anciens. Le sang-dragon des Romains était probablement tiré de la base des feuilles du Dracaena cinnabari. Il est mentionné dans le Periplus Maris Erythræi (tour de la mer Rouge) au premier siècle comme étant l'un des produits de l'île de Socotra, un important centre de traite depuis l'époque des Ptolémées. Il y avait une grande confusion dans le monde romain et en Chine entre le vrai sang-dragon d'origine végétale et le cinabre d'origine minérale, un sulfure de mercure toxique.

Et voilà à nouveau un élèment minéral de plus : le cinabre du sulfure de mercure , lui aussi rouge sang!

j'en viens donc à conclure assez rapidement que je ne saurais jamais sans doute ce que peut être le sang de dragon mais que  pour arrêter une hémorragie en 1730 , on utilisait une matière qui faisait penser étrangement au sang!

bon

 

mais

 

 

Partager cet article
Repost0
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 12:51

Dans le déchiffrage ardu du livre dont je vous ai parlé dans l'article précédent, je suis tombée par hasard sur ce remède:

Pillules pour les pales couleurs des filles

prenés une once d'extrait de marc.Ppre avec le moût six dragmes d'extrait d'Aloès.ppre avec le suc de chicorée , demi once d'extrait de rhubarbe, deux dragmes de saffran,six gouttes d'huille distillée de Panelle.

on melera tous ensemble pour en faire une masse de pillules régulières pour l'usage.

Ces pillules fons parfaittement bonnes pour guerrir les pales couleurs des filles;on en donne une scrupule a la fois le matin ajeun et par dessus deux ou trois onces de vin d'absinthe et on oblige le malade de promener apres environ demi heure.

Il faut en continuer l'usage pendant plusieurs jours.

 

 j'ai essayé d'être fidèle à l'orthographe de l'auteur.

Remarquez que pour faire revenir des couleurs à ces jeunes filles bien trop pâles , on leur administrait quand même une sacrée dose d'alcool!!!

j'aime aussi beaucoup le coup de la promenade!!!

 

 

Trois mots me posaient difficulté:  PPre ,Panelle et Scrupule

 

PPre=prépare?

je n'ai rien trouvé au sujet de la panelle qui soit concluant:

cela peut être un champignon: panellus associé aux pleurotes! mais extraire de l'huile d'un champignon ?!!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

c'est une galette de pois chiche très aimée en Italie.

j'ai trouvé un site qui répertorie en 1899 dans une commune:

"La production agricole de la commune est de 227 hectares de céréales (100 de froment, 15 de meteil, 10 de seigle, 12 de panelle, 90 d'avoine)."

la panelle serait donc une céréale mais laquelle?

le pois chiche? son nom latin est Cicer arietinum

Nom issu de Ciceron à cause de la verrue en forme de pois chiche qu'il avait sur le nez!!!

(on en apprend des choses!!!)

elle était surtout cultivée dans le midi de la France: c'est- elle qu'il nomme la panelle?

 

 

 

 

 

Quant au  mot scrupule  voilà ce que j'ai trouvé:

les mesures de l'époque:

le système métrique ne fut  adopter qu'en 1794, les mesures de l'époque ne semblaient pas être équivalentes si vous étiez drapier ,apothicaire ou si vous habitiez Paris , la franche-comté ou la provence.

N'ayant pas trouvé ce que je recherchais (apothicaire en provence),je  me suis donc référée  aux mesures utilisées en alchimie dont le livre s'inspire beaucoup dans son écriture symbolique.

livre=489.5 g

once=30.59 g

dragme=3.82 g

scrupule=1.275 g

grain=0.053 g

Partager cet article
Repost0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 15:59
 
Il semblerait que les mathématiques soient faciles
1+1=2
En biologie çà se complique légèrement:
Dès qu’on parle de reproduction sexuée
1+1=1
Traduction: un spermatozoïde+un ovule = une cellule-œuf
(une cellule+une cellule=une cellule....premier niveau de maternelle de bio ;)
NB:cette opération ne s'applique pas évidemment à la quantité de matériel génétique! )
 
Mais alors quand vous ouvrez un livre et que vous trouvez çà….
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
et son détail
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?????
Rois du décryptage...
aidez moi !
Ce livre est un livre écrit au XVIIIème siècle, il a été écrit par un apothicaire…formules,élixirs et remèdes en tout genre se succèdent.
Je n’arrive pas à comprendre ces signes cabbalistiques : des mesures de volume , des quantités ?
 
Trouve-t-on les sources de ces signes dans l'alchimie?
 
Est ce que les cisteurs vont être capables de m'expliquer comment on comptait quand on était apothicaire ,il y a 300 ans?
Partager cet article
Repost0